Cholestérol – les médicaments, ce n’est pas automatique

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Si votre taux de cholestérol vient de battre des records lors de votre dernier bilan sanguin, sachez que la médicamentation ne sera pas pour autant automatique.

La première chose sera de prendre des mesures diététiques et de changer votre mode de vie.

Si vous déjeunez souvent au restaurant, préférez manger chez vous et si cela n’est pas possible, préparez-vous un déjeuner adapté à emporter.

Les mesures à prendre sont simples :

- Diminuer les graisses saturées (beurre, fromage, charcuterie…)

- Consommer plus de fruits et de légumes frais (les fibres contenues aident à réduire le cholestérol)

- Consommer plus de poisson (les Oméga 3 contenus réduisent les risques cardiovasculaires)

- Diminuez la consommation d’alcool et de sodas

- Intégrez des produits enrichis en stérols végétaux dans votre alimentation

Si, au terme de quelques mois (en général 3 à 6 mois), votre taux de cholestérol ne diminue pas de manière significative grâce à ces mesures, vous pourrez être amené à suivre un traitement médicamenteux. Mais celui-ci ne vous épargnera le régime alimentaire qui gardera toute son importance dans le traitement en aidant favorablement l’action des médicaments.

Ces aliments, les légumes, les fruits et le poisson ont aussi, en dehors de leur aide dans la réduction du cholestérol, le pouvoir de diminuer les risques cardiovasculaires en apportant à votre organisme d’autres éléments essentiels au bon fonctionnement de votre système sanguin.

Si ces changements alimentaires sont difficiles pour vous, il est préférable de les amener en douceur. Commencez par éviter les charcuteries et réduisez peu à peu l’utilisation du beurre et remplacez-le par une margarine végétale enrichie aux stérols. Remplacez vos frites tant appréciées par des pommes de terre vapeur légèrement poêlées (avec très peu de graisse). Préférez aussi les huiles végétales, telles que l’huile d’olive ou l’huile de colza.

En cas de cholestérol élevé, il sera également bon d’arrêter de fumer, si vous fumez. Ce n’est pas que la cigarette produise des graisses, au contraire, puisqu’elle serait actrice de la réduction du bon cholestérol. Elle favorise également les risques cardiovasculaires et influe sur votre système artériel.


Même si la mise sous médicaments vous rassure plus que l’approche diététique, retenez bien que le traitement ne vous évitera pas le régime. C’est d’ailleurs, dans la grande partie des cas d’hypercholestérolémie, largement suffisant.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>